Vous avez probablement déjà entendu ce terme au travers d’articles ou de livres qui prônent une nouvelle manière d’aborder votre assiette. Manger en pleine conscience apparaît comme la solution miracle, la nouvelle technique d’amincissement à la mode. Saviez-vous que plusieurs d’entre nous utilisent instinctivement cette habitude ? N’avez-vous jamais dit « non merci je n’ai plus faim » ? Que signifie manger en pleine conscience?

Identifier l’influence de ses émotions

Le repas est souvent source de tracas. Nous sommes souvent confrontés au manque de temps, au manque d’idée. Parfois même, au fait de ne pas savoir ce dont notre corps a besoin. En effet, il est récurent de se tromper entre ce qu’il vaut mieux manger et ce dont nous avons envie.
Nous laissons nos émotions dicter nos repas. Un bref exemple : sous l’effet du stress, vous engloutissez une salade ou un sandwich, en quelques minutes, sans même vous apercevoir que vous n’avez pas levé les yeux de votre écran. Vous « manger pour manger ». Il n’y a aucune source de plaisir dans votre repas. Simplement, une réponse à un besoin primaire. Loin de vous l’idée à ce moment précis d’évaluer si ce repas est idéal pour vous.
Vous n’avez probablement pas conscience des apports pour votre corps. C’est-à-dire, vous ne parvenez pas à identifier que vous venez d’apporter à votre corps l’équivalent des apports nécessaires à son fonctionnement pour une journée entière en un unique repas ou au contraire, pas assez pour tenir les quelques prochaines heures.

Manger en pleine conscience et modifier ses habitudes

Une fois pris conscience du rôle de nos émotions dans le choix de nos repas, il faut amorcer un changement et tendre à manger en pleine conscience.
Il est temps de reprendre le dessus sur votre assiette et d’identifier ce qui est bon ou non pour vous. Sachez-le, laisser vos émotions dicter votre plan alimentaire n’est, au même titre qu’un régime restrictif, pas une bonne idée.
Il faut réapprendre à manger. S’intéresser à ce qui constitue votre assiette. Prendre le temps de se restaurer. Sachez que votre cerveau est formidable. Grâce à lui, vous commencez à apprécier votre repas au moment-même où vous imaginez, réfléchissez ou projetez ce que vous aller préparer.
N’hésitez pas à vous faire de belles assiettes. Après tout, l’oeil permet aussi d’apprécier un bon repas. Quand c’est beau et bon, ce n’est que meilleur.

Passer le cap de manger en pleine conscience

Après avoir identifié votre rythme alimentaire, ainsi que ce qui constitue vos repas , vous aurez toutes les clefs pour amorcer votre changement. Vous devez vous orienter à votre tour vers de nouvelles habitudes alimentaires. Vous devez manger en pleine conscience.
Pour se faire, vous devez commencer par vous faire confiance et sélectionner avec soin les produits qui constituent votre repas. N’oubliez pas que ce que vous mangez vous définit. Pour la mise en pratique, vous devez vous hydrater avec un grand verre d’eau. Il est temps d’éliminer les éventuelles distractions et admirer le chef d’œuvre que vous venez de créer dans votre assiette. En ce qui concerne le rythme du repas, vous devez réapprendre à prendre votre temps. Rien ne sert de manger à toute vitesse, hormis si vous souhaitez mettre en alerte votre corps. Le stress ne permettra pas de ressentir le sentiment de satiété. Le protocole ? Vous devez poser vos couverts entre chaque bouchée. Avec de l’entraînement, le temps paraît bien plus court qu’au départ. Vous devez réapprendre à mâcher suffisamment, et pour garder le rythme, vous pouvez compter jusqu’à 30. Pour finir, et c’est une priorité, vous devez arrêter de manger quand vous ressentez que vous n’avez presque plus faim. Voici la bases pour manger en pleine conscience. Vous devez vous écouter.

Les bienfaits

Prendre le temps de vous restaurer, créer vos assiettes, et anticiper vos repas avec organisation, sont les axes qui constituent de solides bases pour commencer à manger en pleine conscience
Cette nouvelle méthode n’est en réalité pas aussi nouvelle que ce que vous pensez. C’est une méthode reconnue pour limiter les frustrations liées à l’alimentation. Moins vous êtes frustrés, moins vous êtes stressés. Plus vous avez conscience, et plus vous êtes investi dans votre plan alimentaire.
Cette méthode permet aussi de limiter le stress. Manger en pleine conscience vous permet de mieux assimiler vos nutriments. Votre corps les utilisent mieux et forcément vous n’avez pas besoin de créer du stock. Adieu ballonnements et jouissez d’une meilleure digestion. C’est par ce mécanisme que l’amincissement opère.

Manger en pleine conscience demande une modification de vos habitudes alimentaires. Il faut prévoir un créneau pour un repas digne de ce nom et s’octroyer le droit de prendre du plaisir via votre assiette. Fini le temps où vous laissiez vos émotions prendre le dessus, notamment en période de stress ou de doute. Changer votre rythme alimentaire et manger en pleine conscience, votre corps saura vous en être reconnaissant.

Mes programmes qui pourraient t’intéresser